Un français au Japon… Retour d’expérience.

Si vous suivez ce blog vous aurez remarqué que la quantité d’articles a augmenté depuis avril dernier, sans compter l’apparition de publications en français. La raison de ce changement est très simple : le English Cafe Mickey House abrite en son sein un stagiaire depuis le 1er avril, et ce stagiaire n’est personne d’autre que le rédacteur de ces quelques ligne, votre serviteur venu tout droit de France, Pierrick. Ainsi immergé depuis un mois dans la capitale nippone, je vous propose aujourd’hui un retour d’expérience.

Destination Japon : comment se préparer ?

            On l’a déjà mentionné dans un article précédent, il n’est pas nécessaire de parler japonais pour apprécier un séjour dans l’archipel nippon. Cependant, pour des raisons personnelles en ce qui me concerne, avoir appris les bases du japonais est utile au quotidien. La grammaire de base est bien plus simple que le français et une fois les syllabaires hiragana et katakana appris, beaucoup choses vous semblent plus simples et la vie sur place est plus facile. Ainsi, même si tout le monde n’a pas de temps à consacrer à l’apprentissage de la langue, je vous renvoi vers notre article sur les phrases et termes clefs utiles à connaître.

Autrement il n’y a pas vraiment de précautions particulières à  prendre en allant au Japon : il n’y a pas de maladie tropicale en vue à part l’encéphalite japonaise en milieu rural profond et la sécurité dans les rues est telle qu’elle en devient déroutante à première vue. Rappelez-vous seulement que la monnaie liquide est privilégiée au Japon – ce qui demande de nombreux passages aux distributeurs automatiques dans les magasins de proximité dits « kombini » – et surtout n’oubliez pas de prendre un parapluie ou un imperméable : la saison des pluies est une rude épreuve.

Arrivée au Japon : les premières étapes

            Une fois arrivé.e.s au Japon, il est important d’avoir bien préparé son trajet au préalable. En effet votre Smartphone ne pourra accéder aux données internet sans wi-fi et la profusion de moyens de transports et de destinations portent parfois à confusion, plus encore après près de 15 à 20h de vol sans réel repos. Au cas échéant n’oubliez pas que des cartes SIM sont en vente libre dans les aéroports et que vous trouverez facilement des accès wi-fi dans les kombinis. Une fois de plus je vous renvoi à notre article sur les solutions téléphonies au Japon.

Les transports quand à eux sont tous centralisés dans les différentes stations de train/métro, faites attention à votre station de destination pour payer le montant correct de votre ticket. En cas d’erreur des machines sont présentes aux sorties des couloirs pour ajuster le tarif du ticket.

Concernant le logement, différentes solutions existent également, mais vous aurez à cœur de réserver longtemps à l’avance, étant donné les prix, surtout au sein de la capitale.

Le Mickey House, un lieu de stage des plus originaux !

            Car la raison de ma présence à Tokyo n’est autre que mon stage au café. Terminant cette année un cursus Master dans le domaine de l’Histoire des relations internationales, un stage à l’étranger était de mise. Couplant cela avec mon intérêt pour le Japon, J’ai donc intégré le Mickey House Cafe le 1er avril dernier.

Il est honnête de dire que l’établissement est initialement assez déroutant. Pourtant commun au pays du soleil levant, les cafés de conversation en langues étrangères sont quasi absent du monde occidental. Le concept est pourtant simple : venir au-dit café pour rencontrer des étrangers et parler leur langue, pour l’apprendre ou la pratiquer… Tout cela moyennant des frais d’entrée bien entendu (pour plus d’information sur cette pratique, rendez-vous sur notre article dédié).

Force est d‘admettre que cette  expérience est des plus enrichissantes. Premièrement il n’est pas donné tous les jours de rencontrer des étudiants et voyageurs venant des quatre coins du monde, et j’extrapole à peine avec cette expression. Les personnes engagées au Café s’en vont et arrivent régulièrement, offrant un passage ininterrompu de nouveaux visages et de nouvelles personnalités.

Plus encore il est en vérité difficile de rencontrer des japonais dans la vie de tous les jours, à moins de travailler sur place. Et quand bien même, souvent les conventions sociales sont si présentes que ces nouvelles amitiés peuvent se révéler superficielles ou compliquées à consolider. En revanche les personnes qui se rendent au café font le plus souvent preuve d’une démarche d’ouverture et des discussions et relations plus sincères commencent chaque jour. De ce fait, bien que mon activité au sein de l’établissement soit plus en retrait la moitié du temps, de nombreuses occasions se sont présentées à moi jusqu’ici, et ont enrichi mon expérience sur place.

En dehors du café, quelle expérience ?

            Mickey House Cafe est situé en plein cœur du district Takadanobaba, un des plus fréquentés par les employés d’entreprises, et est donc riche en lieux de restaurations, bars et autres izakaya (bars où l’on peut manger et boire pour peu cher).  Également, la station de métro donne accès en moins de 5 minutes aux autres quartiers de loisirs et commerces, tels que Shinjuku et Shibuya. Inutile de vous dire qu’il n’y a que peu de jours où l’on rentre directement chez sois après le travail !

Plus encore, comme mentionné plus haut il est facile de se lier avec quelques japonais résident à Tokyo, ce qui permet parfois de se voire entraîné dans des lieux plus « typiques » et loin des circuits touristiques, pour notre plus grand plaisir.

            Vous l’aurez compris, mon expérience au English Cafe Mickey House est jusqu’à présent des plus enrichissantes. Outre un établissement des plus agréables et ouverts pour effectuer un stage, c’est un lieu propice à la découverte du Japon et un plus notable dans un séjour sur le territoire nippon.

Ma prochaine, et dernière, grande étape au café sera l’organisation d’une soirée crêpes ce prochain 27 mai. Alors si vous passez dans les parages à ce moment-là, vous êtes bien évidemment les bienvenu.e.s !

En espérant que ce retour d’expérience vous donnera un aperçu d’un séjour prolongé au Japon, toute l’équipe du Mickey House et moi-même vous souhaitons un agréable séjour !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *